la-parenthese-doree-ilsya-ialys-beautiful-strangerTitre original : Beautiful Stranger

Auteur : Christina Lauren

Editeur : Hugo et Compagnie

Date de publication : octobre 2013

Catégorie : romance érotique

Note : 3/5

Après avoir suivi les aventures de Bennett et Chloé dans Beautiful Bastard, voilà maintenant l'histoire de Sara Dillon, une amie de notre précédente héroïne et du séducteur anglais, Max Stella, rencontré à New York. En rompant avec son petit ami infidèle, et filant s'installer à Manhattan, Sara a décidé de reprendre sa vie en main. Nouveau travail, nouvelle vie et nouvelle attitude : les hommes c'est fini, au moins pour une relation durable. À peine arrivée, elle va pourtant tomber sur un superbe spécimen masculin d'origine britannique, Max Stella, connu du tout New York pour son amour des femmes. Jamais une seule n'a su le retenir. Jusqu'à Sara, et les photos coquines qu'elle le laisse prendre d'elle, il ne s'était jamais posé la question de construire un couple. Face au charme viril de Max, Sara sait que finalement elle ne renoncera pas à tous les plaisirs que les hommes peuvent lui offrir...

L’avis d’Ialys

Après Beautiful Bastard voici le deuxième opus de Christina Lauren. Le style d’écriture est toujours le même, assez cru et vulgaire ! Les auteures décident de ne pas y mettre les formes on aime ou on n’aime pas. Personnellement, j’ai de plus en plus de mal avec ce type plume. Mais en mettant de côté cet aspect, Beautiful Stanger reste une lecture légère agréable à lire. Le vrai plus : chaque chapitre donne la parole à l’un ou l’autre des héros.  

Sara Dillon, vient de fuir Chicago et son ex-copain, qui l’a trompait, pour s’installer à New York et vivre enfin pleinement sa vie. Ne souhaitant plus s’engager dans une relation amoureuse elle souhaite néanmoins ne pas se priver des plaisirs que peut lui offrir la gente masculine. Max Stella est quant à lui, un riche homme d’affaires d’origine anglaise, au charme ravageur. 

L’histoire reste classique, Sara et Max se rencontrent dans un bar et décident d’assouvir leurs envies réciproques. Ils ne souhaitent pas d'attache mais sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Décidant d’un commun accord de se revoir, ils fixent certaines règles à leur relation. Commence alors une histoire torride et exhibitionniste entre les deux personnages. A chaque rendez-vous, un nouveau lieu, un nouveau scénario et de nouveaux plaisirs. Pour ne rien dévoiler de l’histoire disons que les auteures nous surprennent en sélectionnant des lieux et des situations assez cocasses (c’est l’aspect du livre que j’ai le plus apprécié). Au-delà de l'érotisme bien présent dans tout le livre, on suit aussi l’évolution des deux personnages. Sara reprend confiance en elle, ose exploiter avec Max certains aspects de sa personnalité et décide de dépasser avec lui ses limites. Max se rend compte qu’il peut envisager une relation plus sérieuse que ce qu’il a connu jusqu’à présent. Ensemble, ils apprennent à se faire confiance, et passent d’une histoire purement physique à quelque chose de plus profond et intense.

Citation

Le barman se retourne et jette un coup d’œil au type à côté de moi. Mon bel Anglais hausse à peine la voix. Grave et profonde, elle porte sans effort :
– Trois doigts de Macallan’s, Pete, et quelque chose pour mademoiselle. Tu l’as fait attendre !
Il se tourne vers moi, avec un sourire qui a pour effet d’infuser une chaleur suspecte dans mon ventre :
– Combien de doigts pour vous ?
Ses mots résonnent dans mon cerveau, et soudain, de l’adrénaline coule dans mes veines :
– Qu’est-ce que tu viens de dire ? Innocence. Il se concocte une expression d’un angélisme diabolique. Et ça fonctionne. Même si, aucun doute, on ne peut déceler chez ce type le moindre brin d’innocence.
– Est-ce que tu viens de m’offrir trois doigts ?
Il se met à rire, pose sa main immense sur le bar entre nous. Ses doigts sont du genre à pouvoir faire disparaître un ballon de basket :
– Deux devraient suffire pour commencer, princesse.

 Réaction

La-parenthèse-dorée-ilsya-ialys-30

Source image : *