la-parenthese-doree-ilsya-ialys-qui-de-nous-deux-société-tome-1-angela-behelleTitre : Qui de nous deux ?

Saga : La Société - Tome 1

Auteur : Angela Behelle

Editeur : La Bourdonnaye (version ebook) / Editions J’ai lu (version livre)

Date de publication : juin 2012 / septembre 2013

Catégorie : erotica

Note : 4/5

Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète, un lent apprentissage mené de main de maître qui éveille son corps et comble ses désirs les plus inavouables, Mickaëlla Valmur est loin d'imaginer ce que lui réserve cette étrange rentrée scolaire au goût amer.

L'avis d'Ialys

Comment dire, je ne m'attendais pas du tout à cela en commençant ce roman ! Micky est une jeune prof de philo veuve depuis peu. A la rentrée on lui confie le soin de suivre un élève quelque peu difficile qui n’est autre qu’Alexis Duivel. Commence alors une histoire sensuelle entre les deux protagonistes qui se livrent à des jeux sexuels de plus en plus extrêmes.  

Ce que j'ai aimé dans ce roman c'est la progression de l'érotisme, même si Micky cède très rapidement aux avances d'Alexis ! En même temps comment lui en vouloir, il faut dire que le « petit » sait ce qu’il veut. C'est un véritable jeu de séduction entre les deux personnages qui jouent tous les deux savamment avec le froid et le chaud. Les scènes de sexe progressent lentement, pour atteindre un niveau assez violent et sans tabous. La fin est un peu crue et vraiment pour un public averti, mais l'écriture permet de ne pas nous mettre complètement mal à l'aise.

Autre aspect intéressant du livre, la découverte de cette fameuse société, réseau secret au service de riches fortunés prêts à assouvir tous leurs désirs. J’ai hâte d’en connaître davantage dans les prochains tomes. En résumé, une bonne erotica qui change un peu de toutes celles qui paraissent dernièrement mais à ne pas mettre entre toutes les mains !

Citation

« Le désir vite comblé ne mène qu'à un plaisir insipide. Je désire atteindre les limites où le plaisir devient extase Micky. »

Réaction

La-parenthèse-dorée-ilsya-ialys-21