la-parenthese-doree-ilsya-ialys-mission-azerty-angela-behelleTitre : Mission Azerty

Auteur : Angela Behelle

Edition : La Bourdonnaye (version ebook) / Editions J’ai lu (version livre)

Date de publication : 16 octobre 2012 / 22 janvier 2014

Catégorie : erotica

Note : 4/5

 La Société, son réseau souterrain, ses codes, ses membres mystérieux et fortunés... que savons-nous d'elle exactement ?  En suivant les pas d'une audacieuse journaliste, vous en découvrez un peu plus sur les origines de cette organisation clandestine qui a pourtant pignon sur rue.  En acceptant de travailler pour Paul Peyriac, un éditeur en retraite aussi machiavélique que touchant, la jeune et séduisante Mina va vous entraîner au cœur du système. Sur le savoureux chemin qui la conduira à s'accomplir pleinement, la demoiselle bénéficie d'un appui de taille.  Qui mieux que Mickaëlla Duivel peut comprendre ce qui lui arrive et lui apporter son aide ? Dans « Qui de nous deux ? », le premier opus de cette série, vous aviez quitté la jolie veuve d'Henri Valmur à quelques jours de son mariage avec Alexis Duivel, vous la retrouverez un peu ici, dans une autre mission au service de La Société.

L'avis d'Ialys

Le deuxième opus de la série La Société d’Angela Behelle, Mission Azerty, confirme la bonne impression que j’avais eu lors de la lecture du premier tome Qui de nous deux ? à savoir une plume audacieuse et talentueuse de la part de l’auteur. Elle sait manier avec talent les jeux de séduction, la progression de l’érotisme et cette attente toujours aussi délicieuse ! Là où le premier tome était expressément pour un public averti, ce deuxième volet  se veut plus « sage ». Angela Behelle souhaite en effet que chaque femme puisse se retrouver dans l’une des histoires qu’elle écrit et je trouve, pour avoir lu ses autres romans, que le défi est pleinement relevé !

Avec Qui de nous deux ? nous avions découvert cette fameuse Société, qui offre à ses membres la possibilité d’assouvir dans un cadre luxueux tous les plaisirs les plus inavoués, et avions par la même occasion fait la connaissance de l’un de ses fondateurs, Henri Valmur. Avec Mission Azerty, nous suivons un autre fondateur, Paul Peyriac. Riche éditeur de renom, âgé d’une soixantaine d’années, il souhaite écrire ses mémoires et fait appel à une jeune étudiante en journalisme, Hermine Delambray dite Mina, pour l’aider à accomplir cette tâche. Commence alors un véritable jeu de dupe et de manipulation, car Paul a en tête un projet bien précis pour notre jeune femme dont les nerfs et le désir vont être mis à rude épreuve.

L’érotisme du roman monte crescendo. La première partie, moins pimentée, met en place l’intrigue principale. On suit l’évolution des rapports entre Mina et Paul, qui passent d’une relation sage et mesurée à une relation plus « épicée ». Paul souhaite aider Mina à assumer pleinement sa féminité et sa sexualité, et pour lui tous les moyens sont bons pour y parvenir ! On assiste alors à quelques scènes exhibitionnistes décrites avec beaucoup de finesse et de passion. Nous avons d’ailleurs le bonheur de retrouver parmi l’une d’elles nos deux héros du premier tome, pour notre plus grand plaisir, je ne vous en ai dit pas plus. La seconde partie se veut plus sensuelle, les scènes de sexe sont certes moins nombreuses que dans le premier volet, mais elles sont aussi plus voluptueuses, vous ne retrouverez pas ici de BDSM. Mina va suivre un véritable chemin initiatique sensuel, et apprendre entourée d’experts du plaisir, à devenir une femme fatale qui prend sa vie sexuelle en main.  

Les seules critiques que je pourrais formuler pour ce deuxième tome sont que d’une part il se passe un certain temps avant que cela ne devienne réellement croustillant, même si les choses s’accélèrent par la suite. Et d’autre part, le personnage de ce deuxième roman, Philippe Peyriac, est plus fade que notre cher Alexis Duivel. En même temps vu le tempérament de feu de ce dernier il était difficile d’arriver à son niveau. La fin est excellente, attendez-vous à un bon retournement de situation, mijoté à la sauce Angela Behelle.

Encore une fois, l’auteur nous montre à travers ce deuxième tome qu’elle sait se renouveler ! Bonne nouvelle, puisqu’elle a prévu d’écrire une série de dix ouvrages sur la Société (dont cinq sont déjà sortis). Nous sommes donc encore très loin de la fin de cette excellente saga érotique plus que prometteuse !

Pour en savoir plus sur la série, n’hésitez pas à aller visiter le site internet d’Angela Behelle : http://angelabehelle.wordpress.com/

Citation

"Sous mes paupières closes se sont celles de Philippe que j'imagine s'emparant de moi. Je dois presque lutter pour ne pas tourner la tête vers cette fenêtre de l'autre côté. De me croire observée me rend encore plus nerveuse."

Réaction

La-parenthèse-dorée-ilsya-ialys-18