la-parenthese-doree-beautiful bitch

Titre : Beautiful Bitch

Auteur : Christina Lauren

Editeur : Hugo & Compagnie

Date de parution : 2 janvier 2014

Genre : romance érotique

Note : 3/5

Avec Beautiful Bitch,  retrouvez exactement là où vous les avez laissés, Bennett Ryan et Chloé Mills, le couple moderne et sexy de Beautiful Bastard , et vivez avec eux la suite de leur duel torride et amoureux. L’ irrésistible et magnétique trentenaire, Bennett (alias Beautiful Bastard), désormais sous le charme de son ex-collaboratrice : l’ambitieuse Chloé qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Enjeux de pouvoir, ébats amoureux et relation tumultueuse, déclinés dans un cadre idyllique et en partie sous des cieux français.

Au moment où la carrière de Chloé est sur le point de décoller, Bennett son ex-boss et nouveau boy-friend, lui, ne rêve que d’une chose : ralentir son rythme professionnel effréné et passer une nuit sensuelle, sauvage et passionnée, en tête-à-tête avec elle. Décidément ces deux-là, sont rarement sur la même longueur d’onde ! Après que Bennett ait exclu de considérer le « refus » de Chloé, comme une réponse à sa proposition de vivre ensemble, on retrouve nos deux duettistes, en pleine conversation houleuse, deux billets d’avion en poche, et une villa à leur disposition dans le sud de France. Mais quel a été l’objet de cette conversation extravagante, qui laisse inévitablement Bennett et Chloé en plein combat de boxe sous la couette ?

 

L'avis d'Ialys

Les fans de Chloé et Bennett, que vous avez pu découvrir à travers le très sulfureux Beautiful Bastard, vont être ravies, les auteures Christina Hobbs et Lauren Billing ont imaginé une suite à leur aventure sous la forme d’une nouvelle.

La relation entre nos deux tourtereaux a beaucoup évolué et a muté vers quelque chose de plus profond et sérieux. Chloé qui a obtenu son diplôme n’est plus l’assistante de Bennett. Ils sont désormais séparés par quelques étages mais le bat-signal qu’ils ont mis en place leur permet de se rejoindre en cas de problème (c’est super mignon). Ensemble depuis presque un an, ils sont profondément attachés l’un à l’autre mais leur carrière respective est un véritable frein à leur relation. Ils passent souvent des semaines sans se voir et lorsque c’est le cas ils sont souvent interrompus même lors de situations plus intenses (ce qui a le don de les agacer, on comprend bien pourquoi).

J’ai trouvé Bennett adorable dans cette nouvelle, certes il dit toujours autant de p***** (je pense que j’aurai dû d’ailleurs tenir un compteur c’est assez alarmant), mais il est plus attentionné et n’hésite pas à dévoiler ses sentiments à Chloé. Il a la profonde conviction d’avoir trouvé la femme qu’il lui faut et il met tout en œuvre pour passer un maximum de temps avec elle, faisant d’elle sa priorité avant tout le reste même son travail. Il ne laisse pas pour autant de côté son côté plus « homme de Cro-Magnon »  il est toujours aussi autoritaire et toujours aussi fervent amateur de l’arrachage de culotte (avec lui il faut avoir un bon budget lingerie). Chloé est toujours aussi butée, grossière et déterminée. Son tempérament de feu donne lieu à des scènes pleines d’humour, mais Bennett arrive plus ou moins à la canaliser (il faut dire qu’ils ont trouvé un remède assez efficace en cas de disputes). Elle a plus de mal que son cher et tendre à dévoiler ses sentiments mais elle se rend aussi compte qu’elle est liée à lui par des sentiments très profonds et sincères.

La nouvelle est rédigée sous forme de flashbacks qui nous permettent de suivre l’évolution de leurs sentiments mais du coup j’ai trouvé dommage de ne pas être plus plongée dans le devenir de leur relation. Cette nouvelle est légère, drôle, tendre et sexy mais moins intense que le premier tome. Leurs joutes verbales sont par contre toujours aussi mordantes, c’est ce qui fait le charme de nos deux amants terribles qui se défient constamment dans le seul but de mieux se réconcilier (et pour cela ils sont experts en la matière). 

 

Citation

"- M. Ryan, dit-elle en enlevant ses lunettes et en me dévisageant. Les immeubles illuminés clignotent derrière le mur de fenêtres: «Vous êtes ici pour m'expliquer comment me faire pousser un pénis pour que je puisse gérer mes responsabilités ?
- Chloé, je suis à peu près sûr que si tu voulais t'en faire pousser un, tu y arriverais par la seule force de ta volonté.
Elle me sourit à moitié, s'écarte de son bureau et croise les jambes.
- J'en ferais pousser un rien que pour te demander de le sucer."