wild-cards,-tome-1--attirance---confusion

Titre français : Attirance et confusion

Titre original : Fullriders, Book 1 : Wild Cards

Série : Wildcards, tome 1

Auteur : Simone Elkeles

Editeur : La Martinière Jeunesse

Date de parution : 2 janvier 2014

Genre : Young-adult

Note : 4/5

Quand Ashtyn rencontre Derek le beau-fils de sa sœur aînée, elle est aussitôt séduite. Et c'est réciproque. Mais Ashtyn a déjà un petit ami et, surtout, aucun des deux n'est vraiment prêt à faire confiance à l'autre. Ashtyn, qui a souffert d'être abandonnée par sa mère, ne veut pas prendre le risque de s'attacher vraiment. Quant à Derek dont la mère est morte d'un cancer, il souffre lui aussi d'un syndrôme d'abandon et se sent coupable de ne pas pouvoir venir en aide à ceux qu'il aime. Alors, au lieu d'un amour paisible, s'installe entre eux une relation tumultueuse faite de non-dits et de faux-fuyants, d'incessantes chamailleries et de rapprochements. Leur désir mutuel ne les laissera jamais s'éloigner l'un de l'autre, mais il leur faudra du temps – un roman – avant d'enfin s'aimer vraiment…

 

L’avis d’Ialys

Lorsqu'il s'agit de Simone Elkeles, j'avoue je suis loin d'être objective car j'adore tout simplement cette auteure.  Je l'ai découverte à travers sa saga "Irrésistible" et les fameux frères Fuentes que je ne peux que vous conseiller de lire. L'auteure a un style d’écriture bien à elle : fluide, léger et chargé d'émotions. En quelques lignes on reconnait sa plume.

Attirance et confusion traite les sujets fétiches de Simone Elkeles à savoir l'adolescence, les premiers amours et émois, et les différences de milieux sociaux. Ayant pour toile de fond le monde sportif, on suit dans le premier tome de sa nouvelle trilogie les aventures d'Ashtyn et Derek, deux adolescents de 17 ans qui sont confrontés à leurs premiers choix.

Ashtyn fait partie de l'équipe de football américain de son lycée. Non elle n'est pas pom-pom girl, jupettes et couettes trop peu pour elle. La demoiselle préfère les grosses épaulettes et les crampons et vient d'ailleurs d'être nommée capitaine de son équipe en lieu et place de son copain, qui disons-le ne le digère pas très bien. Elle n'a pas eu une enfance facile, entre une mère absente et un père grognon, elle a trouvé dans le foot la famille et le réconfort dont elle a besoin. Mais voilà sa sœur qu'elle n'a pas revue depuis des années, décide de quitter le Texas où elle avait élu résidence pour venir revivre chez eux à Chicago. Loin de venir seule, elle apporte dans ses bagages son fils Julian âgé de 5 ans qu'elle a eu avec son ex-copain et l’enfant de son actuel mari, Derek âgé tout comme Ashtyn de 17 ans. Entre la kicker de Fremont au tempérament de feu et le cow-boy texan au charme ravageur, l'attirance est immédiate et irrésistible (leur rencontre est d’ailleurs assez cocasse).

Simone Elkeles a le don de donner vie à des personnages forts, attachants, déterminés et émouvants. Elle aime mettre en scène des héros qui sortent un peu des sentiers battus et cet opus ne déroge pas à la règle. J'ai beaucoup aimé  le personnage d'Ashtyn, à la fois douce, combative et touchante. Ses traumatismes passés et son évolution dans un univers sportif parfois très sexiste lui ont appris à se battre constamment pour connaitre l'amour et le respect. Elle a un caractère bien trempé et ne se laisse pas impressionner. Mais derrière sa carapace de dure à cuire, se cache en réalité une véritable fragilité.

Derek quant à lui a tout de l'adolescent parfait : charme, succès, physique de rêve. Sous son côté rebelle, il sait aussi se montrer très responsable et rassurant comme c'est souvent le cas pour les héros masculins de l’auteure. Tout comme Ashtyn, il a un passé douloureux : il a perdu sa mère très tôt et son père, engagé dans la navy, n'a pas été beaucoup présent dans sa vie. Ne pouvant compter que sur lui-même, il a depuis longtemps appris à cacher ses émotions et se sent incapable d'aimer. Mais voilà Ashtyn débarque dans sa vie et l'oblige à sortir de ses retranchements, il va devoir faire des choix.  

Entre les deux personnages, la relation est le moins que l'on puisse dire explosive préparez-vous à des reparties sanglantes, des situations cocasses et un humour grisant. Ils tentent aussi bien l'un comme l'autre de lutter contre cette attirance mais en vain, elle les consomme complètement. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre l'évolution de leurs sentiments. Ils sont tous les deux vraiment très choux. L'histoire est certes légère et se lit avec une facilité étonnante mais elle n’en reste pas moins captivante. Même si on sait par avance qu’ils vont finir par succomber, ce jeu du chat et de la souris est juste irrésistible. L’aspect qui m’a déplu est la fin de l’histoire qui est réglée en à peine trois chapitres, tout s’arrange de manière trop rapide cela donne un peu le tournis.  Mais en oubliant cet aspect j’ai beaucoup aimé ce premier tome et n’attends qu’une chose connaître la suite !

 

Citation

« — Je n’ai pas fini. Enlève ta chemise, que je regarde tes côtes.

— Si je me déshabille, tu vas vouloir faire plus que regarder mes côtes.

Je fais comme si je n’avais rien entendu, c’est devenu ma spécialité. Je pointe mon visage du doigt :

— Tu vois ma tête, là ? J’ai l’air impressionnée ?

Il sourit du coin de la bouche en enlevant sa chemise et contracte ses pectoraux. Je lui bâille au nez, refusant de montrer le moindre signe d’admiration. Je bloque sur les marques rouges qui sont en train de se former sur son flanc et ses côtes. Elles ne guériront pas en une journée.

— Tu veux que j’enlève mon pantalon, aussi ? rigole-t-il en battant des sourcils. Peut-être que ça gonfle, là-dessous.

Un rien l’amuse... Je le regarde droit dans les yeux, glisse un doigt à sa ceinture, et plonge la glace dans son pantalon.

— Voilà, dis-je en me levant. Ça devrait faire l’affaire. »