Mystic city

Titre : Mystic city

Série : Mystic city tome 1

Auteur : Theo Lawrence

Editeur : Pocket jeunesse

Date de parution : 2 janvier 2014

Genre : Young-adult

Note : 4/5

 Aria Rose, la plus jeune héritière d’une des deux plus puissantes familles rivales de Mystic City, se retrouve promise à Thomas Foster, le fils des pires ennemis de ses parents. Leur union est sensée mettre fin à des décennies de vendetta politique, et réunir les habitants des Aeries, la classe dominante de la ville, contre les Mystiques bannis qui errent et fomentent dans ses bas-fonds.

Mais Aria ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ; de fait : elle se réveille un matin avec de grandes zones d’ombres dans sa mémoire. Et elle ne parvient pas à comprendre pourquoi ses parents auraient accepté de s’unir aux Foster en premier lieu. Quand Aria rencontre Hunter, un rebelle et séduisant Mystique des bas-fonds, elle commence à retrouver des bribes de souvenirs, et comprend qu’il détient la clé de son passé. Les choix qu’elle sera amenée à faire sauveront ou condamneront la ville – et sa propre existence.

 

Mon avis

J’avoue, j’ai tout d’abord craqué pour la couverture de ce livre qui est tout simplement sublime ! Puis ensuite sur la phrase d’accroche « Roméo et Juliette dans un New York futuriste hanté par une étrange magie ». Tout un programme !

Theo Lawrence nous plonge dans un univers bien différent de notre monde actuel, un monde complètement apocalyptique. Avec le réchauffement climatique, la ville de New York a été submergée par les eaux. La société est divisée en deux catégories : les riches qui vivent dans les Hauteurs (sur les toits de New York) et les pauvres qui vivent dans les bas-fonds dans des conditions de vie très difficile. Parmi eux, on retrouve les Mystiques, des personnes aux pouvoirs magiques extraordinaires. Ils étaient autrefois vénérés par les gens des Hauteurs et ont grandement contribué à la construction de la ville. Mais ils sont aujourd’hui traqués et « drainés » par ces mêmes personnes qui redoutent désormais leurs pouvoirs.

Aria Rose, notre héroïne va se marier dans les prochains mois avec l’amour de sa vie Thomas Foster. Un mariage toutefois invraisemblable et pour cause, leurs deux familles sont ennemies depuis toujours (un peu comme les Montaigu et les Capulet). Le hic c’est que l’adolescente souffre d’une amnésie très étrange et ne se souvient plus de son amour pour Thomas. Ce mariage tout le monde l’attend, car il permettrait aux deux familles de s’unir pour faire front commun face à leur ennemi de toujours les Mystiques et les rebelles. Sa famille et ses proches essayent de la persuader par tous les moyens de son amour pour Thomas mais quelque chose ne colle tout simplement pas dans ce bonheur fabriqué et exposé dans tous les médias de la ville.

Aria est une jeune fille de 17 ans un peu naïve (même beaucoup), elle vit protégée depuis sa tendre enfance dans un cocon familial, entourée de serviteurs et n’a aucune connaissance des enjeux qui se trament derrière son dos. Sa perte de mémoire va la pousser à mener une enquête car elle est persuadée qu’on lui cache des choses, et elle ne va malheureusement pas être au bout de ses surprises. Alors lorsqu’elle croise Hunter, un mystique rebelle qui n’a de cesse de l’espionner, elle est parcourue par une drôle de sensation et si elle le connaissait déjà ? Pourquoi ressent-elle des émotions aussi contradictoires en sa présence, surtout si l’amour de sa vie comme tout le monde le clame n’est autre que Thomas ?  

Sous fond de conspirations politiques, rebondissements à n’en plus finir et trahisons, Aria va apprendre à ses dépens que les personnes en qui elle a le plus confiance ne sont pas forcément les bonnes. Manipulée de toute part, elle va devenir la victime de cette lutte de pouvoir sans fin. Sa famille est juste exécrable, et ne connait aucune limite pour parvenir à ses fins. L’intrigue est certes assez prévisible depuis le départ, mais on passe tout de même un bon moment de lecture car l’univers imaginé par l’auteur est très original et vraiment intéressant à découvrir. J’aurai aimé une héroïne un peu plus combattive et moins naïve. Elle met un certain temps avant de comprendre les choses et se laisse trop faire à mon goût. Mais je pense qu’avec ce qu’il lui arrive dans ce tome elle va gagner en maturité dans le prochain. L’histoire d’amour est très touchante et mignonne même si j’aurai aimé avoir plus de moments entre nos deux héros.

En résumé si vous aimez la dystopie, les histoires d’amour, les guerres de clans dans un univers baigné de magie, Mystic City est fait pour vous. C’est une très belle découverte young-adult et j’ai hâte de découvrir la suite qui n’est malheureusement pas prévue pour tout de suite.

  

Citation

 « — C’est très gentil de ta part, dis-je.

— Penses-tu. Ce n’est pas tous les jours qu’on tombe sur une belle jeune fille en détresse. (Il fait jouer ses biceps avec un grand sourire.) L’occasion ou jamais de mettre en valeur mes talents de superhéros.
Je ris.

— Un superhéros, carrément ?

— Carrément. Je m’appelle Hunter, au fait.

— Aria, dis-je.

— Oui, je sais… je veux dire, je t’avais reconnue.

Cela ne m’étonne pas. La plupart des habitants de Manhattan savent qui je suis.

— Eh bien, ravie de te connaître, Hunter. Merci de m’avoir sauvée.

— Normal. On est comme ça, nous, les superhéros. »