Paradise

Titre en français : Paradise

Titre original : Leaving Paradise

Auteur : Simone Elkeles

Editeur : La Martinière Jeunesse

Date de parution : 12 janvier 2012

Genre : Young adult

Note : 3/5

 

Mon avis

Lorsque je cherche un bon moment de lecture je me tourne vers mes auteurs favoris et dieu sait que je suis loin d’être objective lorsqu’il s’agit de Simone Elkeles. Mais voilà pour une fois je tiens à l’être car Paradise ne m’a pas complètement convaincu. Le sujet m’avait pourtant tout de suite attirée et tous les ingrédients y étaient présents : une belle histoire avec un fort potentiel dramatique, des héros écorchés vifs que la vie n’a pas épargné et un bad boy pas si mauvais garçon que cela au final ! Mais il manque selon moi un ingrédient principal l’intensité, l’histoire d’amour a été trop survolée et pas assez approfondie pour faire fondre mon petit cœur fragile et c’est vraiment dommage car le livre aurait pu être un véritable coup de cœur.

Maggie, une jeune adolescente de 17 ans a été victime d’un tragique accident qui lui a causé des blessures et cicatrices qui la marqueront à jamais tant physiquement que psychologiquement. Ce drame va changer sa vie à jamais ainsi que celle de ses proches. Caleb, l’auteur de ce terrible accident, a vu également sa vie bouleversée et a écopé d’un an de prison ferme dans un centre de rétention pour mineurs. A la fin de sa peine il revient à Paradise où réside toujours Maggie et souhaite enfin profiter de sa liberté. Mais le retour à la réalité n’est pas si aisé, il subit le regard des autres et notamment celui de Maggie. Ces deux adolescents qui sont liés par ce terrible accident, auraient tout pour se tenir éloignés l’un de l’autre c’est pour pourtant l’inverse qui va se produire, mis de côté par tous ils vont retrouver chez l’autre le réconfort dont ils ont besoin pour se reconstruire.

Vous allez me dire avec un résumé comme cela pourquoi mon avis est si mitigé ? L’histoire est pleine d’émotions mais j’ai trouvé que tous les événements s’enchaînaient de manière trop rapide, que ce soit le rapprochement entre Maggie et Caleb, le pardon qu’elle lui accorde ou encore la fin abrupte qui nous laisse complètement sonnés (heureusement qu’il y a une suite). L’histoire entre nos deux héros a manqué clairement de passion je n’ai pas réussi à être bouleversée car il manquait selon moi cette petite touche de ferveur dont Simone Elkeles nous a habitué dans ses romans. J’aurai aimé également que l’auteure nous livre davantage le ressenti et les émotions de nos héros car cela n’aurait pu que combler ce manque d’intensité qui fait cruellement défaut au livre.

Cela reste néanmoins un moment de lecture agréable et je compte bien lire la suite en espérant que l’histoire entre nos deux héros soient plus développée et que les émotions prennent cette fois-ci le dessus !

  

Citation

« - Pourquoi es-tu là? En toute franchise...

- Je ne sais pas...

Il se passe une main sur la tête et fronce les sourcils.

- Oh! je sais à quel point ça peut paraître dingue, mais... et c'est ça qui me rend fou, quand je suis près de toi, j'arrive enfin à éprouver des choses, comme avant. La nuit dernière, je suis resté éveillé à imaginer que je te serrais dans mes bras, jusqu'à ce que toute ma souffrance et toute ma stupeur disparaissent. C'est comme si j'avais besoin de toi pour garder la raison. Je croyais que Kendra m'aiderait à tout oublier. Mais c'est toi, finalement. Et rien que toi. Tu ne trouves pas ça tordu, Maggie? Parce que si toi, tu me dis que ce n'est pas normal, peut-être que je te croirai. »