les-mackenzie,-tome-1---la-folie-de-lord-mackenzie-115558-250-400

  Titre : La folie de Lord Mackenzie

  Titre original : The Madness of Lord Ian Mackenzie (Highland Pleasures #1)

  Série : Les Mackenzie

  Auteur : Jennifer Ashley

  Editeur : Editions J’ai Lu pour Elle

  Date de parution : 5 janvier 2011

  Genre : romance historique

  Note : 4/5

Il faut être fou pour demander une femme en mariage cinq minutes après l'avoir rencontrée! De fait, Ian Mackenzie a passé plusieurs années à l'asile où son père l'a fait enfermer. Bien que charmée par ce doux excentrique, la belle Beth Ackerley ne peut que décliner son offre. Elle est veuve et raisonnable. Mais voilà qu'il la suit à Paris et que tout s'accélère : Ian a beau se prétendre incapable d'aimer, un désir fou les jette bientôt dans les bras l'un de l'autre. Et Beth se sent perdre la tête pour son bel Ecossais, au mépris de sa scandaleuse réputation et des accusations de meurtre portées contre lui...

 

Mon avis

La folie de Lord Mackenzie est une romance historique où se mélangent de manière très subtile les émotions, la sensualité, l’érotisme, l’intrigue et les codes de l’époque.  Ce livre marque mon premier pas dans la romance historique (sûrement pas le dernier) et je dois dire que je suis loin d’être déçue bien au contraire, c’est une très belle découverte. Tout d’abord parce que j’avais pas mal d’aprioris sur ce type de littérature je m’étais imaginée quelque chose d’assez désuet avec un langage froid et terne (allez savoir pourquoi). Je me suis vite rendue compte que j’avais fait fausse route et  mis mes appréhensions de côté (comme quoi il n’y a que les c…. qui ne changent pas d’avis).  Et puis d’autre part, j’avais peur d’avoir affaire à une héroïne féminine assez cruche qui se laisse faire mais j’ai été surprise de voir que malgré l’époque décrite l’auteure n’a pas hésité à dépeindre une héroïne forte et indépendante avec du cran.

Ce tome est le premier d’une série consacrée à la famille Mackenzie, une riche famille à la fois puissante et dangereuse et connue pour l’excentricité de ses membres. Quiconque côtoie cette famille s’expose à compromettre sa réputation car de nombreux scandales et rumeurs sont associés à leur nom. Ce volet est consacré au plus jeune des frères : Ian, connu comme le Mackenzie fou car il a passé la plupart de sa vie dans un asile. Il aime les porcelaines Ming qu’il collectionne et les femmes faciles qu’il collectionne aussi d’ailleurs. Pourtant, lorsqu’il rencontre Beth Ackerley, veuve et riche héritière d’une vieille dame dont elle était la dame de compagnie il ne va pas hésiter à lui venir en aide et lui assurer sa protection. Ian se dit incapable d’aimer pourtant au contact de Beth il se sent revivre et retrouve auprès d’elle la paix intérieure qui lui a fait cruellement défaut pendant toute sa vie. Mais voilà celui que tout le monde surnomme le Mackenzie fou arrivera-t-il à se débarrasser de ses démons et à en protéger Beth ?

Voici les raisons pour lesquelles j’ai aimé ce livre :

-  Les personnages : j’ai adoré le personnage de Beth, elle est forte, indépendante et n’hésite pas à se mettre dans des situations quelques fois dangereuses pour protéger ceux qu’elle aime. De nature curieuse elle n’est pas du genre à renoncer facilement et est capable d’encaisser des situations que les femmes de l’époque trouveraient déplacées.  Malgré sa richesse, elle n’en oublie pas pour autant ses origines modestes. Ce qui m’a le plus plu c’est qu’elle assume parfaitement sa féminité et sa sensualité, ce n’est pas une lady rigide choquée par certaines pratiques plus osées pour l’époque, elle a une véritable ouverture d’esprit. Le personnage de Ian est aussi très attachant, c’est un être torturé qui souffre de son passé dont il ne parvient pas à se défaire. Sous sa folie se cache en réalité une personne très sensible que l’on a tout de suite envie de protéger. J’ai également beaucoup apprécié tous les personnages secondaires : Lady Isabella et l’ensemble des frères Mackenzie que nous aurons plaisir à retrouver dans les autres tomes.

- L’histoire d’amour à la fois unique et étrange entre deux êtres si différents et pourtant si complémentaires. Les sentiments évoluent de manière crescendo tout au long du roman pour notre plus grand plaisir. C’est à la fois très beau sans être non plus trop fleur bleue et c’est très intense, Beth et Ian étaient faits pour être ensemble.

- L’érotisme qui a été savamment bien dosé tout au long de l’histoire. Il n’y en a pas à profusion juste la touche nécessaire pour apporter la ferveur que l’on attend dans ce type de lecture.

- Le cadre historique du roman : j’ai eu l’impression de vivre un véritable voyage dans le temps avec les décors, les habits et les coutumes de l’époque.

- L’intrigue qui a été très bien ficelée et qui nous tient en haleine tout au long du roman, jusqu’à cet incroyable dénouement que je n’avais pas vu venir

Si vous êtes fan de romance historique et si comme moi vous hésitez à vous lancer dans ce genre je pense que ce livre peut-être un bon début pour une découverte de cet univers. Je me suis déjà rajoutée à ma PAL les autres tomes de cette série qui j’espère seront aussi bons et intenses que celui-ci !

 

Citation

Et soudain, il ouvrit les yeux et regarda franchement Beth. Beth s'arrêta de respirer. Pour la première fois depuis leur rencontre, le regard de Ian se connectait directement au sien. Ses yeux étaient dorés, elle le savait, mais elle découvrait que la pupille noire était entourée d'un anneau vert. Son corps se figea tandis qu'il l'examinait, comme si la regarder retenait toute son attention. Il ne cillait pas, ne bougeait plus, laissant juste son regard s'unir au sien. Elle toucha son visage, émerveillée.

— Ian.

Il sursauta et détourna la tête, et lorsqu'il la ramena vers elle, son regard dériva sur le côté, évitant de nouveau celui de Beth.