fighting-for-love,-tome-1---seducing-cinderella-4091003-250-400

Seducing Cinderella - Fighting for love - Gina L. Maxwell

Editions J’ai lu - Paru en mai 2013

 

Résumé 

Beau, altruiste, intelligent, le Dr Stephen Mann est l’homme idéal… selon Lucie Miller, kiné à l’hôpital. Or Stephan n’a que faire d’elle. Jusqu’à ce que Reid Andrews s’en mêle. Sportif de haut niveau, blessé à l’épaule, Reid a besoin d’une rééducation express s’il veut pouvoir remonter sur le ring dans quelques semaines. qui d’autre que Lucie Miller, la petite sœur de son meilleur ami, pourrait l’aider ?

Reid lui propose un marché : Lucie se consacre entièrement à le soigner, en échange de quoi il l’initie à l’art de la séduction. Reid a deux mois devant lui. Deux mois pour faire de Lucie une déesse de volupté. Qui sait s’il ne se prendra pas lui-même à son propre jeu ?

 

Mon avis

Après trois déceptions consécutives, je me suis retrouvée à ne pas lire pendant 3 semaines cela faisait une éternité que cela ne m’était pas arrivée et je ne sais d’ailleurs pas si cela est déjà arrivé un jour. Pour vous dire, j’étais à deux doigts d’aller consulter quand une envie soudaine de lecture s’est emparée de moi. Je pense que mon petit passage au salon du livre a dû déclencher quelque chose en moi. J’y ai fait bien évidement quelques emplettes, comment résister entourée d’autant de livres, et j’ai acheté Seducing Cinderella. Les avis sur ce livre sont plutôt mitigés mais je voulais me faire ma propre opinion et je dois dire que je partage un peu ce qui a été dit il y a du bon et du moins bon mais dans l’ensemble c’est une lecture agréable. Je regette juste que l'histoire ne soit pas plus appronfie et que les personnages secondaires aient été laissés de côté. Vous allez me dire il s'agit de personnages secondaires c'est logique ! Oui mais ils apportent quand même de la fraîcheur et cela a un peu manqué à ce roman. 

L’histoire n’a rien d’original ni d’exceptionnel, c’est du vu et du revu. Lucie Miller, kiné de son état, est folle amoureuse d’un de ses collègues, le beau Stephen Mann docteur au physique de rêve qui ne l’a jamais remarqué jusqu’à présent. Malgré son désir intense d’être avec lui et ses efforts (quasi inexistants je dois dire) pour attirer son attention elle le laisse complètement indifférent. Alors lorsque le meilleur ami de son frère, le séduisant Reid Andrews lutteur professionnel qui s’est blessé à l’épaule, frappe à la porte de son cabinet pour lui demander une rééducation express en échange de cours de séduction, Lucie accepte sans trop savoir dans quoi elle va s’embarquer. 

Lucie et Reid se connaissent depuis longtemps et s’apprécient, elle était d’ailleurs entichée de lui plus jeune mais l’amitié de Reid avec son frère l’a toujours contrainte à vivre cette passion en secret. Grâce aux bons soins de Lucie l’état de Reid s’améliore, et Lucie gagne en assurance grâce aux précieux cours dispensés par celui-ci, car oui Monsieur a de l’expérience avec les femmes. Mais voilà ce qui est au départ un jeu anodin se transforme très rapidement en quelque chose de plus sensuel et passionnel. Sauront-ils résister à cette irrésistible attraction ? (Bon je donne même pas d’indice car cela semble très évident !).   

Je pense qu’après des déceptions consécutives je dois être dans ma période de « clémence littéraire » j’ai donc apprécié cette lecture légère sans prise de tête mais qui manque de nuances. La fin est très prévisible, on va dire que les choses sont jouées d’avance, mais j’ai pris plaisir à suivre l’évolution de leur histoire même si les choses se passent de manière un peu trop rapide à mon goût. J’aurai aimé une attente plus délicieuse et plus subtile mais le duo qu’ils forment touchant et complice compense un peu. La romance est agrémentée par quelques scènes érotiques qui sont écrites sans aucune vulgarité juste la dose de passion qu’il faut. Ce que j’ai le moins apprécié c’est le côté très caricature voire très cliché des personnages, Lucie est la fille quelconque qui n’a aucune notion de sa beauté et qui se dénigre tout le temps (elle est un peu cruche sur les bords) et Reid est le charmeur de ses dames qui ne s’est jamais posé dans une relation sérieuse mais avec Lucie tout va changer. Je vous avais prévenu que l’histoire n’avait rien d’original mais cela ne m’a pas empêché de passer un moment agréable et prendre ma dose de romantisme nécessaire pour le mois :-).  

Ma note 3.5/5

 

Citation

— Tu vas gober les mouches si tu gardes la bouche ouverte comme ça, Lu.
Elle s’empressa de la refermer et reporta les yeux sur son livre, qui aurait aussi bien pu être écrit en hébreu pour ce qu’elle en avait compris.
— Tu devrais passer une chemise quand on ne fait pas de rééducation, dit-elle.
— Pourquoi ? Moins je porte de vêtements, mieux je me sens. Je n’ai enfilé un short que par égard pour ta pudeur.
Il laissa passer trois secondes, observa sa réaction et éclata de rire. Vexée, Lucie lui lança son livre à la tête mais il le rattrapa d’une main. Reid se révélait décidément très irritant.
— Détends-toi, Lu, il n’y a rien de mal à contempler la plastique d’un homme quand elle est effectivement admirable. En fait, il s’agit même de ta première leçon.
— « Comment mater correctement quelqu’un ? », ricana-t-elle.
— Non. « Comment faire pour se faire mater. »

 

L'avis des copines

Charlotte - Les voyages littéraires