after

 Résumé

 

 

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux... Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir.

Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...

Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque...
Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

 

Mon avis

 

 

 

Impossible de passer à côté du phénomène After, que l’on voit juste partout. Intriguée par le succès qu’il a eu Outre-Atlantique je n’ai pas hésité à m’y plonger rapidement pour vous livrer mon avis. Et comment dire je ne sais pas réellement ce que j’en ai pensé, à part que je sors complètement épuisée de cette lecture ! lol. Je crois n’avoir jamais autant lu d’engueulades et de cris dans un livre c’est simple ce livre a un peu près 100 chapitres et c’est un dispute par chapitre vous voyez le genre ?

L’histoire est classique : une jeune fille innocente et naïve dont le destin était tout tracé, voit sa vie basculer du jour au lendemain lorsqu’elle rencontre un bad boy tatoué, piercé, avec un caractère de chien (et je mesure mes mots quand je dis ça). Entre les deux c’est une attirance dévastatrice mais aussi salvatrice, ils se comprennent, se déchirent, s’aiment et se détestent. Bref rien de bien nouveau et étonnant sauf peut-être la fin qui m'a surprise je ne m'attendais pas à un tel retournement de situation !  

Mon avis est mitigé car je n'ai pas réussi à accrocher avec le personnage masculin Hardin et pour moi c'est l'un des critères clés lorsque je lis un livre et surtout une romance (d'ailleurs c’est quoi ce nom ?!). Il a le côté bad boy qui me fait chavirer à chaque fois mais le hic c'est qu'il n'est pas du tout attachant et il n'hésite pas à faire souffrir l'héroïne qui lui pardonne de bon coeur à chaque fois.

Une histoire classique, avec des personnages certes intéressants mais qui manquent cruellement d'intensité. Le livre aurait gagné à être plus court mais sa fin et son côté addictif me pousse tout de même à lire la suite. Curiosité quand tu nous tiens !