hot love challenge

Titre : Hot Love Challenge

Auteur : Cécile Chomin

Editeur : Harlequin

Catégorie : Romance

 Résumé

 

 

Hot, comme Julien, alias mon boss terriblement sexy qui est aussi l’être le plus irritant, le plus odieux et le plus détestable du monde. Julien, qui m’oblige à le vouvoyer alors qu’on s’est connu à l’époque où on était bourrés d’hormones et de boutons, et qui, accessoirement, est également l’heureux invité du mariage de ma meilleure amie Sophia.

Love, parce que je suis réquisitionnée à J-7 pour aider Sophia dans les derniers préparatifs de son mariage – privilège ô combien réjouissant réservé à mon statut de témoin. Sophia est folle amoureuse de son futur mari. Et folle tout court, ce qui augure d’une semaine très, très chaotique. Surtout avec Julien dans les pattes.

Challenge, comme le défi que me lance la vie pour les sept jours à venir : assurer en tant que témoin, ne pas tuer Julien. Ah, et surtout : ne pas coucher avec Julien.

 

Mon avis

Décidément dernièrement les auteures Harlequin ont le vent en poute. Qui a dit que c'était ringard de lire du Harlequin ? Ce qui serait ringard c'est de passer à côté de telles petites merveilles !

Pétillant, mordant, délirant voici les mots qui me viennent pour décrire ce petit bijou qui m'a fait passer un très bon moment. Son seul défaut : qu’il soit trop court ! Après avoir fait la connaissance de l'incroyable et l'inimitable Lola la semaine dernière (dont vous trouverez ICI ma chronique), c'est au tour de Lydia de passer sous mon détecteur d'héroïne féminine spéciale romance. Verdict : elle réussit le test haut la main et ce pour plusieurs raisons : elle a du caractère, de la repartie, du sarcasme, elle sait ce qu'elle veut et l’obtient mais elle a aussi un côté très attachant et sensible. Bref le cocktail selon moi parfait pour tomber sous le charme.

Lydia a un gros problème dans sa vie : son magnifique mais épuisant chef Julien. Du courage et de l'énergie il va lui en falloir car voyez-vous son chef est la caricature du parfait connard (c'est pas moi qui le dit c'est Lydia) il est arrogant, presque tout le temps de mauvais poil et cassant, une vraie enflure quand il s'agit de toucher là où ça fait mal. Mais il s'est trouvé un adversaire de taille, car Lydia ne se laisse pas facilement impressionner elle sait lui tenir tête et le déstabiliser et ce pour notre plus grand bonheur. Entre les deux c'est un peu le jeu du chat et de la souris ils ne s'aiment pas, ils se supportent, ils ne s'apprécient pas ils se respectent enfin… lorsque c'est possible car ils sont souvent excédés par le comportement de l'autre.

On se régale de leurs joutes verbales toutes plus assassines les unes que les autres. Ils ne s'épargnent rien mais au fond toute cette rancœur ne cache-t-elle pas quelque chose de plus profond ? Sont-ils si différents ? Ils vont avoir une semaine pour le découvrir. Invités tous les deux au mariage d'amis communs ils vont devoir apprendre à cohabiter sans s'entretuer... enfin s'ils y parviennent. Et c'est pas gagné ! Leur relation m’a fait beaucoup pensé à celle de Jocelyn et Braden dans Dublin Street pour ceux qui ont lu le livre (mais en moins coquin quand même).

Un style rafraichissant et drôle, emmaillé d’autodérision et de situations cocasses, avec une galerie de personnages authentiques, émouvants et attachants. Pour ma part un vrai coup de cœur !

Une suite avec d’autres personnages est prévue pour le 19 mars Hot Love Disaster ! J’ai hâte :-)